Trail du Pic Saint Michel

  • Par nikobergh
  • Le 02/06/2014
  • Commentaires (2)

Ce dimanche 1er juin, c'est reparti pour une course en montagne. Mais cette fois-ci, je ne me déplace pas trop loin, c'est chez nous, à Lans-en-Vercors que se déroule la course. Organisée par le Ski Club de Lans, et par plein de monde que je connais, j'arrive bien détendu pour récupérer mon dossard.

En ce moment, je ne cours pas beaucoup, je roule à vélo, en VTT, je m'inquiète donc de la tournure que prendra cette course... Objectif, faire mieux que l'an passé (3h04) et passer en dessous des 3h00. 

Ce trail me tient à coeur, puisque c'est le premier que j'ai courru, il y a deux ans, quand je me suis mis à la course à pied. Et débuter sur 23,5 km et 1400m de dénivelé, c'était la grande aventure pour moi !! C'est donc ma course référence pour voir ma progression d'année en année!

Après une petite vérif du matériel obligatoire, tirage au sort oblige, le départ est donné. Etonné que les premiers ne partent pas comme des fusées, j'arrive à tenir dans le peloton de tête. Enfin... Jusqu'au début de l'ascension, où les écarts commencent déjà à se creuser. Il faut dire que sur cette course, il y a environ 1000 mètres de dénivelé à avaler sur les 8 premier kilomètres... Cette année j'ai fait le choix des bâtons, malgré les grandes relances prévues sur le plateau des Ramées. La grimpette se passe plutôt bien, je ne me fais pas doubler, à peine rattrapper par l'un ou l'autre, mais dès que j'y arrive, une petite relance me permet de rester à ma place. Enfin, le Pic Saint Michel montre le bout de son nez, des visages connus au ravitaillement et quelques encouragements sont les bienvenus.

Et me voilà parti dans mon terrain de jeu favori, la descente, oui, mais surtout la descente technique! Quand il faut faire le chamois dans ces terrains, je réponds toujours présent, ce qui me permet de facilement distancer ceux qui s'accrochaient, mais également de rattraper quelques coureurs qui mes devançaient.

La suite est moins glorieuse, les grands "presques" plats sont ma grande faiblesse, je manque terriblement de rapidité, et me fait rattraper par les courreurs de plats... Les dernières descentes et montées me permettent de m'exprimer un peu plus efficacement.

L'arrivée enfin, aucune idée de mon classement, mais je sais une chose, je pulvérise mon record personnel: 2h46, c'est à dire 18 minutes de moins que l'an dernier!! Yes, objectif atteint!! 

Pour finir, un classement plus qu'honorable, je termine 24ème au scratch et 13ème sénior!

Photo nicolas pic st michel

Trail Pic Saint Michel Maratrail

Commentaires (2)

1. devise philipp 04/06/2014

bravo nico, j'étais sur le maratrail (pas du curé) pour faire quelques clichés
bonne saison A+

2. Bgenevrier 02/06/2014

Félicitations pour le résultat final.ce discours donne l envie de se dépasser et de découvrir le bienfait sportif qu apporte la course a pied et le trail!

Ajouter un commentaire