Trail Vercors Coulmes

  • Par nikobergh
  • Le 08/06/2014
  • Commentaires (1)

On enchaine, on enchaine...

Une semaine après le trail du Pic Saint Michel, me voilà reparti baskets aux pieds à l'assaut d'une nouvelle course. Le Trail Vercors-Coulmes, chez les voisins de Rencurel.

Déplacement en groupe avec les copains du club, mais tous partent sur le 21 km, moi je bascule au dernier moment sur le 11 km et 400 mètres de dénivelé. Dans une semaine, objectif examen de VTT, il ne faut pas laisser trop de jus aujourd'hui!

Je profite de faire le photographe pour les collègues qui partent une demi-heure avant moi... Et vais m'échauffer un petit peu... Il va falloir rentrer dedans directement, pas question de perdre du temps au départ si je ne suis pas échauffé!! Je trotine un peu, quelques montées de genoux et talon-fesses, quelques petites accélérations et un repérage des premières centaines de mètres de la course. Il va y avoir deux courts singles rapidement, il ne faut pas se faire bloquer là-dedans.

9h30, briefing du directeur de course... Et... Top départ!

A fond le Nico, je me place dès le départ dans le peloton de tête. Pas de soucis pour les passages étroits. On restera un petit groupe de 6 sur tout le premier kilomètre, mais ensuite, ça s'étire un petit peu. Je me retrouve en sixième place juste derrière mon prédécesseur, qui a l'air de souffrir, sans doute dû à un départ trop rapide. Les montées s'enchainent et je suis assez à l'aise, je passe devant et il n'arrive pas à s'accrocher. Je suis bien décidé à tout donner, 11 km , c'est environ 1h00 de course, je n'ai pas besoin d'en garder sous le pied. Vers le 3ème kilomètre, je me fais reprendre par un diesel (un coureur V1, qui terminera 3ème au total). Je le garde un moment en point de mire, c'est motivant de garder un objectif à vue. Mais petit à petit, il s'éloigne, jusqu'à disparaître complètement.

Et voilà ce que j'appelle mon calvaire qui commence... Seul, beaucoup trop seul... Plus personne en vue devant, ni derrière. Et là, j'ai toujours eu des difficultés à me booster dans ces conditions. Le terrain continue à monter, et sur le point haut de la course, mon poursuivant se rapproche de moi, aie aie aie, il va falloir relancer un peu plus que ça! Heureusement, voilà la longue descente, un peu technique, qui arrive. Mon terrain de jeu préféré. Je déroule un max, je dévale comme un cabri, et le 7ème ne me reverra plus. 

Un petit verre d'eau au ravitaillement (pour la première fois, je suis parti sans eau, je n'ai jamais eu autant soif qu'aujourd'hui. La chaleur sans doute, et le mental sûrement!), et me voilà reparti seul sur les longues relances plates et les remontées de chemins...

La fin est longue, le terrain est vallonné, nous courons sur les pistes de ski de fond, et je n'en vois pas le bout. Et puis voilà la dernière descente qui se profile, yes!! Enfin!

Je déroule du mieux que je peux, hors de question de laisser revenir mon poursuivant qui ne doit pas être bien loin... Et au passage du petit single en dévers dans les bois, c'est le drame... Non... Juste une petite chute, mais une petite douleur et surtout un belle frayeur!

Allez Nicolas, ne te laisse pas aller, on repart, on relance... Le son du speaker de rapproche, ça y'est c'est fait! Je passe la ligne d'arrivée en 1h04, et en 6ème position!

Mon plus beau résultat, une belle progression pour moi, grâce à un bon entrainement! Merci Coach Thierry!! (http://sport-outdoor.com/)

Encore un beau moment de passé, une belle course, et le podium qui se rapproche petit à petit!

Prochain rendez-vous de trail, le 21 Juin dans les les Ecrins!

Trail coulmes Nicolas Heldenbergh vercors sports loisirs

Commentaires (1)

1. Thierry 11/06/2014

Belle course nico. Tu t'approches du même chrono mercredi et ce sera top ;-)

Ajouter un commentaire